Timberland: l’origine de la marque

L’univers du Fashion a été plusieurs fois secoué par des marques qui ont fait sensation dès leur apparition et qui conservent leur valeur à travers les âges. Si du côté vestimentaire Versace ou Dolce & Gabbana faisaient l’unanimité, Nike et Timberland avaient saisi le marché des chaussures tendances. En parlant de Timberland, quelle est l’origine de cette marque ?

Une marque qui a plus de 45 ans d’âge

Tout a commencé en 1918 avec Nathan Swartz qui était alors apprenti cordonnier à Boston aux États-Unis d’Amérique. Passionné par l’univers des chaussures, il suivit une formation assidue dans le domaine, cotise ses revenus et achète des parts dans une entreprise de chaussure en 1952. Il s’agissait de l’entreprise Abington Shoe Company.
Malgré les 50 % des parts de l’entreprise qu’il détenait, Nathan continuait de travailler pour d’autres fabricants. 3 ans plus tard, c’est-à-dire en 1955, il racheta complètement l’Abington Shoe Company et en fit une entreprise familiale. Il mit en œuvre un système de moulage par injection, ce qui n’était pas fréquent dans l’univers des chaussures. Mais c’est en 1973 que la marque Timberland fit son apparition officielle sur le marché.

Une chaussure qui a su s’imposer

La chaussure Timberland a vu le jour en 1973 sur l’initiative de Sidney Swartz, un fils de Nathan qui travaillait avec lui dans son entreprise. Elle était appelée Timberland Yellow Boot et était fabriquée à base de cuire nubuck de couleur jaune et d’une semelle fort résistante. La chaussure connut un succès impressionnant dès sa sortie et était très demandée sur le marché américain. Elle était devenue la chaussure tendance.
Ce succès poussa l’entreprise à exporter ses chaussures vers l’Europe précisément en Italie en 1980. Elle y connut aussi un grand succès car elle était commercialisée par les plus grandes boutiques. 6 ans plus tard, Sydney devint le seul propriétaire de l’entreprise, ouvrit des filiales dans d’autres pays, se lança dans le secteur vestimentaire et fut remplacé 12 ans après par son fils Jeffrey Swartz. Ce dernier assura la gestion de l’entreprise jusqu’à son rachat en 2011 par le groupe international VF Corp qui créa une boutique en ligne pour Timberland et en fit une marque mondialement portée jusqu’à nos jours.